• (+221) 33 859 65 99
  • infos@agriculture.gouv.sn
  • Sphère Ministérielle de Diamniadio, Ousmane Tanor Dieng, Dakar, Senegal
Actualité
Coopération agricole : Les deux pays s’engagent à poursuivre les actions pour un développement et une souveraineté alimentaire

Coopération agricole : Les deux pays s’engagent à poursuivre les actions pour un développement et une souveraineté alimentaire

Dans le cadre du 5e SIG (le Séminaire intergouvernemental)franco-Sénégalais, tenu le jeudi 8 décembre 2022, à Paris, (Château Champs Sur Marne) France, a été co présidé par Son Excellence, Élisabeth Morne, Première Ministre de la France 🇫🇷 et Son Excellence M. Amadou BA, Premier Ministre du Sénégal 🇸🇳.
Plusieurs accords ont été signés au cours de ce. rendez-vous. Celui de l’agriculture n’est pas en reste car, Monsieur Marc Fesneau, Ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire (France) et le Ministre de l’Agriculture, de l’équipement rural et de la Souveraineté alimentaire (Sénégal),MonsieurALY NGOUILLE NDIAYE, ont signé un accord de partenariat.
M. Marc FESNEAU a, réitéré l’engagement du gouvernement français à continuer de développer ses actions au Sénégal, en particulier en matière de formation agricole et rurale (FAR) en encourageant le développement de partenariats.
Le MASA M.Fesneau continuera d’apporter son expertise à ses partenaires sénégalais pour œuvrer à l’approfondissement et à l’harmonisation des formations aux métiers de l’agriculture et de l’agroalimentaire.
Le MASA renforcera par ailleurs son accompagnement dans le cadre du processus de transition agro-écologique des systèmes alimentaires au Sénégal.
Le groupe AFD, en bonne coordination avec le MASA et les autres opérateurs français, s’efforcera de mettre en œuvre les moyens opérationnels nécessaires pour instruire les projets et financements selon ses procédures et règles habituelles de gouvernance.
L’accompagnement de l’Etat du Sénégal, et plus particulièrement du Ministère de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire (MAERSA) à travers notamment un partage d’expériences internationales, la mobilisation d’une assistance technique et de fonds pour la réalisation d’études ;

  • La contribution du groupe AFD au financement de la future Stratégie de souveraineté alimentaire. Sur la période 2023-2025, l’AFD poursuivra l’instruction de nouveaux projets concourant à la souveraineté alimentaire nationale.
    Le renouvellement de la ligne de crédit investissement auprès de la LBA ; la phase 2 du projet Tiers Sud dans les régions de Kolda, Kédougou et Tambacounda ;la phase 2 du programme DELTA dans la Vallée du fleuve du Fleuve Sénégal avec une concentration sur les zones de Podor et de Matam ;
  • L’AFD pourra examiner l’opportunité de compléter son action, à la demande de l’Etat du Sénégal, en mobilisant la palette de ses instruments financiers pour renforcer des politiques publiques agricoles à travers notamment la valorisation de la filière rizicole, celle des protéines végétales, le soutien à l’agro-écologie notamment dans les projets conduits dans le cadre de la Grande Muraille Verte, le renforcement de la nutrition, la structuration de chaines de valeur, l’évolution de la politique de subventionnement des intrants, l’appui à la formation agricole et rurale, l’appui au développement d’une mécanisation adaptée localement, l’extension des périmètres irriguées dans la Vallée du Fleuve Sénégal et dans le Tiers Sud et la mobilisation de la commande publique des collectivités locales.
  • L’AFD mobilisera les partenaires techniques et financiers, français, européens et internationaux, pour accompagner le Sénégal sur les plans technique et financier afin de mettre en œuvre sa stratégie de souveraineté alimentaire (SAS).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :