• Sphère Ministérielle Ousmane Tanor DIENG de Diamniadio – Bâtiment A Sénégal
  • infos@agriculture.gouv.sn

PROJET DE DEVELOPPEMENT DE LA CHAINE DE VALEUR RIZ (PDCVR)

Intitulé du projet PROJET DE DEVELOPPEMENT DE LA CHAINE DE VALEUR RIZ
Description du projet domaine d’intervention Le Projet de Développement de la Chaîne de Valeur du Riz-Sénégal est la composante au Sénégal du Programme Régional de Développement des Chaînes de Valeur du Riz cofinancé par la BID. Le Projet est placé sous la tutelle technique du Ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire et mis en œuvre dans le cadre du Programme National d’Autosuffisance en Riz (PNAR).

 

Objectifs du Projet –        Soutenir les efforts du Gouvernement pour augmenter de manière substantielle la production et la productivité du riz en utilisant l’approche basée sur la chaîne de valeur entrainée par le secteur privé ;

–        Augmenter les revenus des petits exploitants, réduire la pauvreté et l’insécurité alimentaire et améliorer ainsi les moyens de subsistance de la population rurale ;

–        Créer des opportunités commerciales pour les producteurs de riz ciblés dans le but de faciliter l’accès au marché.

 

Zones d’implantation Dakar et dirigée par un Coordonnateur National assisté du Responsable Administratif et Financier. Au niveau régional, il existe trois Antennes que sont : l’Antenne Centre (Thiès, Fatick, Kaolack), l’Antenne Sud (Ziguinchor, Sédhiou, Kolda) et l’Antenne Nord (Régions de la Vallée du Fleuve Sénégal). Chaque Antenne est dirigée par un Chef d’Antenne.

 

Durée 5 ans
Budget 41,1 millions EURO (26 959 832 700 FCFA)
Bailleurs Banque Islamique de Développement (BID) 28,62 millions EURO (18 773 489 340 FCFA)

Etat du Sénégal 12,48 millions EURO (8 186 343 360 FCFA)

Niveau d’exécution budgétaire A la date du 21 septembre 2021, les décaissements sur le prêt FIDA s’élèvent à 3 145 199 767 FCFA, soit un taux de 10%

 

Perspectives Depuis sa mise en œuvre, des centaines d’équipements (tracteurs, moissonneuses batteuses, motoculteurs, motofaucheuses, batteuses, décortiqueuses) sont mis à la disposition de l’ISRA, et des organisations de producteurs de riz, vingt-cinq (25) magasins de stockage vont bientôt être construits dans la Vallée du Fleuve Sénégal et le centre ISRA de SEFA et la DISEM à Dakar vont être réhabilités et équipés.

Il est aussi prévu la mise en place d’une ligne de crédit islamique.